Création 2015, Hélène Cathala

Marelle

Marelle

Création 2015

« Le roman qui nous intéresse n’est pas celui qui place les personnages dans une situation, mais celui qui installe la situation dans les personnages. Si bien que ceux-ci cessent d’être des personnages pour devenir des personnes. Il se produit une sorte d’extrapolation par laquelle ils sautent vers nous, ou nous vers eux. » Julio Cortazar , Marelle, 1963

Marelle : la danse comme un jeu des possibles

Marelle est une proposition chorégraphique non narrative construite comme un jeu obsessionnel : un espace clos, des personnages sans psychologie et sans passé, des principes chorégraphiques répétitifs mais instables, des relations problématiques entre les protagonistes, une écriture de la pièce organisée autour de récurrences et de points de vue discordants, une action tendue mais stagnante…

Comme dans l’œuvre de Kafka, une  quête est lancée, telle un jeu obsessionnel qui ne laisse aucune chance au dénouement heureux, mais dont les entrelacs hasardeux forment le mouvement même de la vie.

Prod distrib

Conception et chorégraphie
Hélène Cathala Interprétation
Christophe Brombin, Lucile Daniel, Mickaël Frappat, Maud Payen
Espace-lumières Marc Baylet-Delperier
Création musicale Éric Guénnou – composition et son
Musique 2ème mouvement de la 7ème symphonie de Beethoven

Production

Cie Hors commerce

La compagnie Hors Commerce reçoit l’aide aux compagnies de la Direction Régionale des Affaires Culturelles, le soutien de la Région Languedoc-Roussillon, l’aide au fonctionnement de la Ville de Montpellier et du Département de l’Hérault.

Avec le soutien de Montpellier Danse, dans le cadre d’une résidence à l’Agora, cité internationale de la danse.

Résidences
  • Résidence à l’Agora de Montpellier du 8 au 18 décembre 2014
  • Répétition à la Salle 3, printemps 2015
Diffusion
  • Festival Mouvements sur la ville (Création), Montpellier – 29, 30 juin et 1er juillet 2015
  • Dance Limerick, Limerick, Irlande – 6 Août 2015
  • Firkin Crane Theater, Cork, Irlande – 7 Août 2015
  • Dance House, Dublin, Irlande – 8 Août 2015 
Presse

…Le titre d’Hélène Cathala, Marelle, met sur la piste des règles de jeu chorégraphique qui ensorcellent le regard. On pressent qu’une grille précise soutient les actions. Mais on ne sait la déceler, dans un chaos savant tramé par de généreux interprètes, dans leurs combinaisons de rebonds, duplications, ricochets, qui soutiennent et transpercent l’espace. Les figures s’élaborent, se désagrègent, et tout un oxygène des relations vaut pour parabole des vies consenties en commun…
Gérard Mayen, La gazette 9 juillet 2015